Les calculatrices
ANNUAIRE DE CALCULATRICES & CONVERTISSEURS EN LIGNE
  LES CALCULATRICES
> Calculatrice en ligne
> Calculatrice mathématique
> Calculatrice en temps réel
> Calculatrice financière
> Calculatrice ludique
> Convertisseur d'unitée
> Convertisseur numérique
> Acheter une calculatrice
> Autres calculatrices
  NOS DOSSIERS
> Histoire de la calculatrice
> Histoire des mathématiques
> Les grands mathématiciens
> Histoire des chiffres
> Les nombres extraordinaires
> Les chiffres dans le monde
> Les unités de mesure
> Fonctionnement du crédit
> Les dangers du crédit
> Crédit immobilier

  CALCULATRICES > LES GRANDS MATHEMATICIENS
 
LES GRANDS MATHEMATICIENS
Einstein e=mc2 ?
 
L'histoire des mathématiques fut ponctuée de nombreux mathématiciens qui changèrent le cours des choses. Pour leur apport à la science, leurs rôles, leur impact dans un contexte d'inconnu, ces hommes furent des découvreurs, des pionniers dans leur domaine. Voici quelques-uns de ces virtuoses.

Archimède
Fils de l'astronome Phidias, né à Syracuse, Sicile, en 287 avant Jésus-Christ, Archimède grandit en sa ville natale pour se rendre très tôt à Alexandrie, afin de recevoir les enseignements d'Euclide. Mathématicien et scientifique, Archimède est entre autres le père de Pi, l'inventeur de théories sur les sphères, les quadratures et les cylindres, le grand responsable de l'amélioration du système de numérotation grecque, l'inventeur de la théorie du levier et de la roue dentée. Avec Euclide, il est le plus important mathématicien de l'Antiquité. Il est mort à Syracuse, en 212 avant Jésus-Christ dans le cadre d'un combat. Il avait alors 75 ans.

Euclide
Euclide dit de Samos serait né en Grèce vers 325 avant Jésus-Christ et serait mort à Alexandrie en 265 avant Jésus-Christ, où il aurait passé sa vie à enseigner. Il est le père de la série Les Éléments (13 livres) dans lequel il posa les fondements de la géométrie, mais aussi la Division des Figures, les Phénomènes et l'optique et les Données. Euclide est un personnage très mystérieux dont on ne sait à peu près rien. Il aurait toutefois passé sa vie à enseigner à l'école d'Alexandrie, fondée sous le règne d'Alexandre le Grand. De cette école sont issus plusieurs mathématiciens d'importance.

Thalès
Thalès de Milet est un philosophe, mathématicien et astronome né vers 624 avant Jésus-Christ et mort vers 547 avant Jésus-Christ en Asie Mineure (Turquie). Riche commerçant de la ville de Milet, Thalès pouvait se permettre de voyager fréquemment. C'est ainsi qu'il se rendit en Égypte, où il mesura les grandes pyramides grâce à leur ombre et selon son célèbre théorème (théorème de Thalès=théorème de géométrie). On lui attribut d'impressionnants ouvrages, dont certains portant sur la philosophie (tout vient de l'eau), les mathématiques et la géométrie (ses divers théorèmes) et l'Astrologie (éclipses). Les circonstances de sa mort demeurent à ce jour relativement nébuleuses.

Pythagore
Pythagore de Samos serait né vers 569 avant Jésus-Christ à Samos en Ionie et serait mort aux alentours de 475 avant Jésus-Christ à Crotone, mais il ne s'agit que de l'une des hypothèses portant sur sa mort. On raconte que Pythagore aurait acquis ses connaissances mathématiques dans le cadre de ses nombreux voyages. En effet, il aurait parcouru l'Ionie et aurait vécu en Syrie, en Égypte, et à Babylone. De retour en sa ville natale de Samos, Pythagore enseigna son savoir durant quelques années pour finalement aller s'établir à Crotone, ville d'Italie du Sud, faisant alors partie de la Grande Grèce. C'est alors qu'il forma la Fraternité pythagoricienne, groupe d'environ 220 individus, s'apparentant à une secte, qui adhérait aux théories de l'homme. On attribue à Pythagore la philosophie " Tout est nombre ", le théorème de Pythagore qui porte sur la géométrie, plusieurs notions d'arithmétique, de géométrie (la somme des angles d'un triangle est de 180 ° et de mathématiques (nombres irrationnels). Il serait mort au cours d'une révolte contre les pythagoriciens.

Euler
Leonhard Euler est un mathématicien et un physicien suisse né en 1707 à Bâle et mort en 1783 à St-Pétersbourg. Issu d'une longue lignée de pasteurs protestants, il entre à l'université à l'âge de 13 ans et obtient son diplôme à 16 ans pour enfin se diriger dans le département de théologie comme son père. Il poursuit cependant ses recherches mathématiques tout au long de sa vie. Son apport est très important dans les mathématiques modernes. Il établit la notion de fonction, les calculs sur les séries, le logarithme, les fonctions trigonométriques, la fonction exponentielle, les fractions continues, les équations différentielles et les intégrales doubles, entre autres. Il meurt à 76 ans de sa belle mort.

Al-Khwarizmi
C'est dans un village nommé Kheva, situé en bordure de la rivière Oxus, dans une région qu'on appelle aujourd'hui l'Ouzbékistan que naquit Abu Abdallah Muhammed Ibn Al-Khwarizmi en 770 avant Jésus-Christ. Fondateur de l'algèbre, géographe et astronome de renom, on doit à Al-Khwarizmi l'élaboration de plusieurs ouvrages mathématiques, dont l'Abrégé du Calcul par la Restauration et la Comparaison publié en 825, ouvrage au cœur duquel ont retrouve pour la première fois le mot " algèbre ". Il établit en outre l'utilisation du nombre zéro, et invente des théories sur le système numéraire, aussi appelé Algorithme. Il meurt vers l'an 840 avant Jésus-Christ à Bagdad.

René Descartes
Philosophe, mathématicien et physicien français, René Descartes nait en 1596 à La Haye en Touraine et meurt en 1650 d'une pneumonie en Hollande. Descartes énonce entre autres que l'essence de la science est dans les mathématiques et introduit la géométrie analytique. Il est par ailleurs le créateur de diverses théories portant sur l'optique, dont La Dioptrique.

Fibonacci
Leonardo de Pisa, dit Fibonacci (fils Bonaccio) nait vers 1180 et meurt vers 1250 en Italie. Après avoir émigré à Bougie en Algérie avec sa famille, Fibonacci voyage en Grèce, en Syrie, en Sicile et en Égypte où il étudie les diverses théories mathématiques. De retour en Italie vers 1200, il étend son savoir. On lui doit plusieurs ouvrages, dont le Liber abaci, dans lequel il cherche à expliquer la recherche de la racine carrée ou cubique, mais aussi illustrer la notation de position et les méthodes de calcul des opérations élémentaires. Il écrit aussi un ouvrage sur la géométrie qui illustre plusieurs théories élaborées par les plus grands, dont Pythagore. Il introduit de plus les nombres arabes en occident.

Blaise Pascal
Blaise Pascal est un physicien, mathématicien, moraliste, philosophe et théologien né à Clermont-Ferrand en France en 1623 et mort en 1662 suite à une maladie, à Paris. Il entre à douze ans à l'Académie parisienne de Mersenne et écrit à l'âge de seize ans un important ouvrage mathématique appelé " Essay pour les coniques " dans lequel il illustre sont célèbre théorème. On lui doit par ailleurs la création d'une machine à calculer (la Pascaline) qui sera vendue à quelques exemplaires et la fondation du calcul des probabilités.

Leibniz
Gottfried Wilhelm Leibniz est né à Leipzig, Allemagne, en 1646 et est mort en 1716 à Hanovre, toujours en Allemagne. Hautement scolarisé, Leibniz devient conseillé à la Cour suprême de Mayence en 1667, bibliothécaire à Hanovre en 1676 et fonde en 1700 une société des sciences située à Berlin. Après une carrière prolifique, il s'éteint à 70 ans. On lui doit l'utilisation du mot fonction, les fondements du calcul différentiel, le calcul infinitésimal (en concurrence avec Isaac Newton) et l'utilisation des intégrales doubles.

Isaac Newton
Le physicien, philosophe, astronome et mathématicien Isaac Newton naquit à Woolsthorpe en Allemagne en 1642. Il enseigna durant quelques années pour devenir directeur de la monnaie à Londres en 1696 et directeur du Conseil de la Royal Society en en 1703, fonction qu'il occupera jusqu'à sa mort, en 1727. Tout comme Leibniz, on lui doit la création du calcul différentiel. Son impact en physique est monumental, tout comme son œuvre portant sur les fonctions et les courbes.

Fourier
Joseph Fourier est un physicien et mathématicien français né à Auxerre en 1768 et mort en 1830 à Paris. Devenu membre de l'Académie des sciences en 1817 et nommé secrétaire en 1822, il est particulièrement connu pour ses essais sur la décomposition de fonctions périodiques en série trigonométrique, aussi connus sous le nom de séries de Fourier. Joseph Fourier fait partie des 72 savants ayant leurs noms sur la Tour Eiffel et sa dépouille est enterrée au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

  CALCULATRICES > LES GRANDS MATHEMATICIENS
CONVERTISSEUR - CREDIT - COMPARAISON - ANNUAIRE - CALCULATRICE - COPYRIGHT © CALCULATRICES